Les Vaudois sont-ils condamnés à financer un Etat toujours plus lourd ?

Dans le canton de Vaud, les recettes fiscales ont augmenté de 69% entre 2005 et 2020. En comparaison, durant cette même période, la population a crû de 25%. Les contribuables des classes moyennes et supérieures y sont toujours parmi les plus fortement taxés de Suisse. Les baisses de minime importance annoncées pour 2022 ne changeront pas cet état de fait.

Comment justifier qu’un couple vaudois (marié, 2 enfants, 125’000 CHF de revenu brut) soit soumis à un taux d’impôt sur le revenu de 11.03% (Lausanne), alors qu’il ne serait que de 5.93% à Zurich? (1)

Il est temps d’alléger la facture des Vaudoises et des Vaudois!
Evolution des rentrées fiscales vaudoises
Graphique de l'évolution des rentrées fiscales vaudoises
Source: SCRIS, ACI, OFS – Baromètre fiscal vaudois 2021.
Cette réalité a été mise en évidence dans le Baromètre fiscal vaudois 2021, publié en novembre par KPMG et la CVCI. Contrairement à l’imposition des entreprises, l’imposition des personnes physiques a peu évolué ces dernières années. La moyenne des taux maximum d’imposition du revenu n’a pratiquement pas varié en Suisse. Ainsi, le taux était de 34.9% en 2007 et demeure presque au même niveau, à 33.7% en 2021. 

Le canton de Vaud, lui, continue d’afficher l’une des impositions les plus élevées de Suisse, avec un taux d’imposition maximal de 41.50% pour les personnes physiques. Seuls les cantons de Genève (44.97%) et de Bâle-Campagne (42.22%) appliquent encore des taux plafonds plus élevés au niveau de l’imposition individuelle. Vaud figure ainsi dans le trio de tête des cantons imposant le plus les personnes physiques, en particulier les classes moyennes et supérieures. Tant le revenu que l’outil de travail y sont trop lourdement taxés.

Les contribuables ne pourront pas ad aeternam financer davantage un Etat toujours plus lourd. Il faut maintenant cibler les prestations de l’Etat et cesser d’accepter comme une fatalité qu’elles ne fassent qu’augmenter.
Graphique de la part de l'administration publique en 2020
Sources: OFS, SECO, CREA – « Baromètre fiscal vaudois 2021 »
Impot sur le revenu 2021Impot sur le revenu 2021 - Tableau
On constate également que 7.5% des assujettis vaudois réalisent un revenu imposable de plus de 150 000 francs et participent ainsi à hauteur de plus de 41,6% aux recettes de l’impôt sur le revenu vaudois. Ces contribuables s’avèrent donc essentiels aux finances publiques et il est primordial qu’ils demeurent dans le canton. Un challenge qui se complique encore quand on constate qu’en matière d’impôt sur la fortune également, la charge fiscale y est jusqu’à six fois plus élevée qu’ailleurs en Suisse!

Et ce n’est pas seulement le cas des grandes fortunes, puisque Vaud est aussi dans le duo de tête des cantons qui imposent le plus lourdement les fortunes entre 150’000 et 500’000 francs (voir tableau ci-dessus).
Depuis des années, les finances du Canton vont bien et ses contribuables lui ont beaucoup donné. Il est donc grand temps de penser à leur facture et de revoir la fiscalité des personnes physiques.
Rejoignez notre action
Case postale 1215
1001 Lausanne
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram